Un Paris-Tours très emballant pour conclure

Arnaud Gérard, Benoît Jarrier et Kevin Ledanois ont marqué le dernier grand rendez-vous d'une équipe Bretagne-Séché Environnement.

Photos Bruno Bade / ASO

Benoît Jarrier (13e) et Arnaud Gérard (20e) ont été très présents dans le final d’un Paris-Tours record (49,642 km/h de moyenne), montrant en cette dernière occasion de la saison combien l’équipe Bretagne-Séché Environnement tenait désormais son rang au plus haut niveau de compétition. Kevin Ledanois était également présent dans le groupe de 30 coureurs parti lors de la première heure et qui est allé au bout… Nos réactions après la classique automnale, dernière grande course d’une équipe Bretagne-Séché Environnement à laquelle succèdera Fortuneo-Vital Concept en 2016. 

Benoît Jarrier (13è) :  » Je suis déçu, très déçu de ne pas avoir accroché un Top 10. J’ai eu peur de me faire enfermer dans le sprint pour la 4e place, j’ai lancé de trop loin… J’ai peut-être grillé trop de cartouches aussi auparavant ? J’attaque aux 20 kilomètres parce qu’en fait, je ne pensais pas être aussi bien, ne pas avoir les jambes pour pouvoir jouer quelque chose dans le final. Mais ensuite j’ai compris que tout le monde était cuit après plus de 200 kilomètres d’échappée à 50 km/h. Ça s’est joué au courage. Quand je suis ressorti aux 6 bornes avec Tony Gallopin, je me suis rendu compte que je savais faire, moi-aussi. « 

Paris-Tours 2015 - 11/10/2015 - Chartres-Tours - 231 KM - tête de peloton

Arnaud Gérard (20e) :  » J’aurais préféré gagner ! J’ai tout fait pour… Quand l’opportunité s’est présentée aux 15 kilomètres, je n’ai pas hésité. Mais bon, il m’aurait fallu 10 secondes de plus tout de suite (écart max 15 secondes). Et puis un coureur un peu plus fort avec moi que Romain Combaud, un Etixx ou un Lotto-Soudal par exemple, Romain était un peu juste… J’aime Paris-Tours, j’avais déjà terminé 10e et 12e, je viens d’avoir 31 ans et je prends toujours autant de plaisir. Je m’étais bien préparé au Tour de l’Eurométropole, je suis déçu mais heureux aussi de terminer la saison avec ces bonnes sensations. 2016 arrivera avec beaucoup d’envie. « 

Paris-Tours 2015 - 11/10/2015 - Chartres-Tours - 231 KM - DEMARE Arnaud (FDJ)

Emmanuel Hubert, manager général : «  Trois coureurs dans les 30 attaquants de la première heure qui sont allés au bout de ce Paris-Tours, c’est à l’image de notre saison où nous sommes toujours allés de l’avant. Benoît Jarrier et Arnaud Gérard ont joué leur carte dans le final, nous n’avons rien à regretter. Si ce n’est sans doute ce manque de confiance de Benoît qui l’a empêché d’entrer dans les dix premiers. Benoît a montré qu’il progressait et qu’il avait de la force dans un final de ce niveau, c’est prometteur. Kevin Ledanois a sauté lors de la dernière heure mais il nous a néanmoins confirmé tout son potentiel sur des terrains très différents.« 

FacebookTwitterGoogle+