Reportage Eurosport sur notre Tour : « La preuve par neuf »

Analyse signée Jean-Pierre Doly

Extra-ordinaire ! ce documentaire, c’est « les yeux dans les bleus » du vélo !

Une belle preuve (par plus que neuf si l’on tient compte du staff !) d’une forme intelligence collective, où comment la conjugaison entre l’interculturel (un argentin, un anglais, un danois, un norvégien, et 5 français) et l’intergénérationnel (de 24 à 32 ans pour les coureurs et de 19 à 60 ans pour le staff) arrivent à un résultat collectif remarquable sur et en dehors du vélo !
Que retient-on de ces 50’ ? d’abord ce collectif dans lequel chacun à son rôle (y compris peu visible habituellement (assistants, masseuse, mécano, passeur de musette, chauffeur du car , …) dans une grande solidarité visible par exemple quand Dan est à la ramasse : quel courage pour un premier tour !

Et puis de l’humain, beaucoup d’humain ! et de l’humilité, beaucoup d’humilité : les lectures de Chris Anker, les documentaires sur les animaux d’Armindo, les filles de Brice, la tonte de cheveux du même Brice, le « chambrage » des uns et des autres malgré la souffrance, la conscience de ce qui se passe à l’extérieur dans les échanges entre Pierre Luc et Julian Alaphilippe dans le bus, …

Les mots de Seb, Roger et Manu depuis les voitures, dans le bus ou dans les chambres… Les maux de Dan courageux pour éviter l’élimination…
La simplicité et l’humilité des grands en comparaison d’autres sportifs dits de haut niveau – et je sais de quoi je parle- !

Terminer le Tour ce n’est pas rien, comme semble le calculer Pierre Luc à la fin du document : 103 e édition avec mettons 100 arrivants en moyenne en comptant que certains ont fait le tour plusieurs fois, cela fait combien ? Peut être 5 000 coureurs sur 100 ans !

Le cyclisme étant le seul sport avec la voile où une entreprise peut communiquer avec sa marque , l’exposition du Tour est un bénéfice incommensurable , les différents sponsors ne peuvent pas être déçus de ce dernier Tour car l’équipe a eu une visibilité exceptionnelle à la fois par les images ( avec échappés dans les ¾ des étapes dont deux très belles places Dan 3 e et Brice 5e ) mais aussi par le verbe notamment des amis d’Eurosport !
< Alors oui il n’y a pas eu la victoire d’étape qui aurait pu changer beaucoup de choses mais quels souvenirs engrangés, quelle aventure sportive et humaine vécue ! Lorsque j’avais accompagné l’équipe de France de football en 2006 pour une épopée allemande presque réussie – au coup de boule près de qui vous savez- nous étions un groupe d’une quarantaine d’hommes qui avaient vécu 7 semaines ensemble du petit déjeuner au diner , là il n’y a que (sic !) trois semaines mais sans aucun temps libre , sans aucune récupération , sans quasiment aucun temps pour soi, notamment pour l'encadrement, le staff , autant que pour les coureurs , alors que lors d’une compétition de football comme un Mondial , il y a 10 matchs en 6 semaines ( 3 amicaux et 7 en compétition pour aller jusqu’en finale ) soit un match ( de 1H30 ) tous les 6 jours en moyenne ( en réalité un match tous les 3 à 4 jours à partir du début de la compétition , ce qui signifie qu’il y a énormément de temps libre même en tenant compte d’un entrainement ou récupération quotidienne de 1H30 en moyenne. Alors qu’en vélo pendant un Tour de France (un mondial tous les ans ?) il s’agit d’une classique chaque jour d’environ 5h d’efforts sans temps mort à part deux jours dits de repos mais sont ils vraiment « de repos » ? Ce dernier Tour, c’est 3529 kms en 21 étapes soit 168 kms en moyenne en 90h pour le vainqueur mais de 2H30 de plus pour Edu jusqu’à 5h de plus pour Dan !!! Physiquement indéniablement plus dur, matériellement objectivement moins rémunéré, psychologiquement et mentalement probablement comparable à d’autres sports de haut niveau , il faut avoir beaucoup de respect et de reconnaissance pour ce métier, cette passion, qui attire toujours chaque année autant de monde sur le bord des routes malgré les turpitudes de certains relayés par des médias pas toujours lucides et crédibles dans leurs analyses ou commentaires. Merci Manu et à toute ta belle équipe de me permettre de connaitre ce monde si attachant de l’intérieur ! Jean-Pierre Doly le 25 Juillet 2016

FacebookTwitterGoogle+