Notre équipe pour le Tour de France 2016

A quatre jours du départ, le voile est levé sur la sélection

Les neuf coureurs de la formation Fortuneo Vital Concept sont désormais connus. Alors qu’Eduardo Sepulveda, Chris Anker Sorensen, Anthony Delaplace, Florian Vachon, Pierre-Luc Périchon et Vegard Breen avaient déjà assuré leur sélection, trois places restaient à définir après les championnats nationaux. Ce sont finalement Daniel McLay, Brice Feillu et Armindo Fonseca qui ont gagné la confiance du staff.

Vainqueur d’étape en Andorre, lors de son premier Tour de France en 2009, Brice Feillu participera pour la sixième fois à la grande boucle. « Il connaît très bien le Tour et sait se transcender pour l’événement. Il va continuer à progresser pendant la première semaine, pour être offensif et pourquoi pas nous refaire le coup d’Arcalis ». Seizième du Tour en 2014, Brice Feillu aura aussi un rôle d’équipier sur cette édition. « On veut le voir amener ses leaders le plus loin possible en montagne » conclut Sébastien Hinault.

FEILLU BriceSi, sur le Tour de France 2015, l’équipe n’avait pas fait des sprints un objectif majeur, cette année, elle misera sur la carte Daniel McLay. Sébastien Hinault, sprinteur jusqu’en 2014, reconnait en Daniel McLay les qualités physiques d’un grand sprinteur. « C’est la révélation de l’année. Après sa victoire au GP de Denain, il a pris conscience de son potentiel et les bons résultats se sont enchainés. Son objectif sera de disputer le plus de sprints possible. J’en ai relevé six qui pourraient lui convenir. Il va vite, il est costaud, il sait faire sa place et ses coéquipiers lui font confiance. Nous allons jouer et espérer le meilleur ». Le sprinteur anglais décroche ainsi sa première sélection pour un grand Tour.

Pour préparer au mieux ses sprints, Dan McLay pourra compter sur Vegard Breen, déjà sélectionné, et sur Armindo Fonseca, le breton présent dans les deux dernières éditions avec l’équipe. « On lui demandera de placer Daniel McLay dans le final » confie Sébastien Hinault.  Sur des étapes plus vallonnées, le breton pourra jouer sa carte. « Sur des arrivées en faux plat, Armindo pourra faire parler son jump ».

FONSECA Armindo

 

Les réactions des coureurs

Daniel McLay : « Je suis impatient de relever ce défi même si la pression sera forte au départ. Je me revois, plus jeune, regarder la course devant la télévision. Je m’imaginais y être. Je vais faire de mon mieux dans les sprints et pour aider l’équipe. »

Brice Feillu : « C’est un soulagement de faire partie de la sélection même si j’y ai toujours cru. Mon objectif ne s’arrête pas à être au départ du Tour, ni même à le finir. Je suis dans une forme ascendante et j’y vais pour faire un beau résultat. »

Armindo Fonseca : « Je suis très heureux d’être sur le Tour, à moi de montrer au staff qu’ils ont fait le bon choix. Je serai présent pour mes leaders, pour protéger Dan et pour replacer Eduardo en bas des cols. Je vais respecter le rôle que l’on me donnera lors des briefings, mais si je peux tenter des choses sur les étapes un peu plus accidentées, je prendrais ma chance ».

 

FacebookTwitterGoogle+