Nos trois premiers coureurs pour le Tour

Pierrick Fédrigo, Eduardo Sepulveda, Anthony Delaplace: ils seront la base de l'équipe BSE en juillet.

Emmanuel Hubert, manager général, et le staff de l’équipe Bretagne-Séché Environnement ont désigné trois des neuf coureurs qui prendront, le 4 juillet à Utrecht (Pays-Bas), le départ du Tour de France. Il s’agit de Pierrick Fédrigo, Eduardo Sepulveda et Anthony Delaplace.

Pierrick Fédrigo, 36 ans, disputera son 11è Tour de France. Il y a débuté en 2003 et y a déjà remporté quatre étapes : Montélimar-Gap en 2006, Saint Gaudens-Tarbes en 2009, Bagnères de Luchon-Pau en 2010 et Samatan-Pau en 2012. Il avait pris la 28è place en 2006, sa meilleure à Paris, et n’a pas disputé l’édition 2014. Il a remporté cette saison Cholet-Pays de Loire et est le leader de la Coupe de France PMU.

 Eduardo Sepulveda débutera dans le Tour à 24 ans (qu’il aura en juin). Il a remporté cette saison les Boucles Sud Ardèche et a pris la 4è place du Tour de San Luis et la 2è du Tour de Turquie.

Anthony Delaplace, disputera déjà, à 25 ans, son 5è Tour de France. Il s’était signalé lors du Tour 2014 par deux longues échappées sur les routes de Nancy et de Bagnères-de-Luchon. Il vient de prendre la 4è place du Tour de Bretagne et la 2è du GP de la Somme.

Emmanuel Hubert : « Il était important à nos yeux de révéler la base de notre équipe du Tour de France à deux mois du Grand départ d’Utrecht. Cela amènera plus de quiétude dans les semaines à venir pour les coureurs concernés. Pour notre deuxième participation après 2014, nous voulons montrer que nous grandissons et mènerons trois objectifs : une victoire d’étape, une place dans le Top 15 que nous avons manqué de peu il y a un an (Brice Feillu 16è) et, comme l’an dernier, terminer avec nos neuf coureurs à Paris. Pierrick Fédrigo est une valeur sûre, il fera tout pour remporter une cinquième victoire d’étape dans le Tour et apportera aussi une sérénité à nos plus jeunes sélectionnés. Anthony Delaplace en fait encore partie même s’il a déjà une belle expérience dans le Tour ; il n’a pas encore gagné cette saison mais nous comptons sur le solide baroudeur qu’il est devenu en espérant qu’une échappée puisse cette fois lui sourire. Eduardo Sepulveda va débuter mais il s’affiche déjà comme un homme de la montagne et c’est dans les Pyrénées et les Alpes que nous espérerons de belles choses de sa part. » 

 Pierrick Fédrigo:  « Je suis heureux d’apprendre cette sélection. J’irai sur le Tour une idée de revanche en tête, j’avais eu du mal à digérer ma non-sélection l’an dernier (à la FdJ). Mais je m’y préparerai aussi avec humilité. Même à 36 ans, même avec dix Tours derrière soi, le Tour fait peur. Je note aussi que les deux fois où je suis revenu après une année d’absence, j’ai remporté une étape… »

Eduardo Sepulveda : «  Ç’a toujours été un rêve de disputer le Tour, je ferai tout pour être digne de ce rendez-vous. Je suis très heureux de cette sélection. Mais l’an dernier aussi j’étais sélectionné à cette période, avant de me blesser fin mai dans une chute et de devoir renoncer. C’est toutefois un grand bonheur de partir s’entraîner en sachant qu’on a sa place dans la plus grande course au monde. Il n’y a pas eu beaucoup d’Argentins qui y ont participé… Je sors également d’une 2è place au Tour de Turquie qui renforce encore ma motivation, même si je sais qu’il me faudra être beaucoup plus fort pour exister en juillet. Merci à toute l’équipe en tout cas qui a beaucoup travaillé pour moi en Turquie, et au staff pour cette confiance.  » 

Anthony Delaplace : «  C’est un honneur d’être dans les trois premiers sélectionnés de l’équipe, je n’aurais pas pensé déjà bénéficier de ce crédit auprès du staff. Mais c’est vrai que si je n’ai pas encore gagné cette saison, je pense avoir accompli de gros progrès. Je ne joue plus seulement pour des « placettes »: 3è à Loire-Atlantique, 6è dans le chrono de l’International, 4è du Tour de Bretagne, 2è hier du GP de la Somme… J’ai l’impression de grandir avec l’équipe. Et pour moi qui ait tendance à stresser, c’est une garantie qui va me permettre de me préparer comme il faut. »

DOUZE CANDIDATS POUR SIX PLACES, MAIS PAS JONATHAN HIVERT

 Il reste donc six places à pourvoir au sein de l’équipe Bretagne-Séché Environnement pour le Tour de France. Douze coureurs sont en lice : Jean-Marc Bideau, Frédéric Brun, Brice Feillu, Romain Feillu, Armindo Fonseca, Arnaud Gérard, Florian Guillou, Yauheni Hutarovich, Benoît Jarrier, Christophe Laborie, Pierre-Luc Périchon et Florian Vachon.

Cinq coureurs de l’effectif ne sont pas concernés par cette sélection. Jonathan Hivert préfère, après un très bon début de saison, se consacrer à l’après-Tour car il a déjà observé que ses performances étaient moindres sous la chaleur. Les trois néo-pros Maxime Cam, Kevin Ledanois et Daniel McLay manquent encore d’expérience et Matthieu Boulo a besoin d’effectuer une saison pleine –ce qui n’avait pas été le cas en 2014- avant de postuler.

 

 

FacebookTwitterGoogle+