Joël Séché, l’âme d’un rassembleur

Le PDG de Séché Environnement associe volontiers les valeurs de son groupe à celles de l'équipe BSE.

Joël Séché, 60 ans, est le PDG du groupe Séché-Environnement, pour la troisième année l’un des principaux partenaires de l’équipe Bretagne-Séché Environnement. À partir de 1985, il a transformé l’activité d’une entreprise familiale de travaux publics vers l’environnement et le traitement des déchets. Pour bâtir un groupe numéro 3 européen sur son secteur aujourd’hui. Mais Joël Séché est aussi un passionné de cyclisme, qui croit en l’impact de son sponsoring, tant sur ses marchés qu’en interne, auprès de ses collaborateurs. Il explique pourquoi ici.

«  Mon père vouait une grande admiration à Poulidor »

« Le Tour de France est un évènement fantastique, majeur dans notre pays mais aussi à travers le monde. Près de deux-cents pays retransmettent ces images où les champions passent devant nos portes, dans la liesse populaire… Les villages sont décorés aux couleurs du Tour, c’est la fête dans le coeur de millions de spectateurs au bord des routes, où l’on vient en famille… Ce sont aussi des images fabuleuses à la télévision notamment en montagne où le courage des hommes se mélange à des décors somptueux. Certaines images restent dans les mémoires de ma génération, comme le duel au sommet entre Jacques Anquetil et Raymond Poulidor. Mon père vouait d’ailleurs une grande admiration à ce dernier, le plus populaire des champions français. C’est un sport qui touche toutes les classes sociales, de l’ouvrier aux chefs d’entreprises, du maire d’un village à un ministre d’État. Les générations se racontent leurs souvenirs de passages du tour. Rares sont les événements gratuits qui rassemblent autant de ferveur et d’enthousiasme. »

«  Esprit d’équipe, solidarité, goût d’entreprendre : le cyclisme partage nos valeurs »

«  Le cyclisme est l’un des sports les plus exigeants. Il demande courage, détermination, pugnacité. C’est à la fois un sport individuel qui « se joue » par équipes. La stratégie tient un rôle important dans la construction d’une victoire. Le cyclisme est à l’image de notre entreprise. Nous partageons des valeurs communes : l’esprit d’équipe, la solidarité, le goût d’entreprendre, ne jamais baisser les bras. C’est aussi l’esprit d’une grande famille. Les courses cyclistes traversent différentes régions, départements où se trouve l’ensemble de nos clients, qu’ils soient responsables de collectivités ou chefs d’entreprises. C’est une occasion unique que de les rencontrer à l’occasion de ce sport qui rassemble. »

IPHONE LOLO 6 FEVRIER Bessèges 059

« Le vélo rassemble nos collaborateurs, dans le sillage de l’équipe »

« L’équipe Bretagne Séché Environnement reflète d’abord l’image de respect de ses engagements, au vu des moyens engagés et des résultats. Finir le Tour de France 2014 au complet, avec ses neuf coureurs, pour une première participation, est déjà une prouesse. Les coureurs y ont ajouté plus de 1600 kilomètres d’échappée. Cela prouve que chacun a mis ses tripes sur la table, s’est battu avec ses valeurs, avec détermination et courage. S’est ajouté le « maillot jaune de la sympathie », décerné par le public et de nombreux médias. Tout cela prouve que coureurs et staff ont accompli un travail remarquable. L’image est bien évidemment essentielle pour tous les partenaires de l’équipe, quand les choses se passent ainsi. L’image d’une région comme la Bretagne, terre de vélo, est également restée intacte. Le vélo rassemble, à en voir nos collaborateurs, tous derrière, dans le sillage de notre équipe, comme si régnait l’esprit d’une grande famille. »

«  Nous voulons donner l’exemple d’un cyclisme propre, dans tous les sens du terme »

« Le groupe Séché Environnement est un acteur majeur dans les métiers et des services liés à l’environnement, mais aussi à la valorisation des déchets et à la production d’énergie renouvelable. Nous apportons notre expertise et des solutions sur mesure aux collectivités, mais aussi aux industriels sur l’ensemble des territoires et à l’international. En ce qui concerne le vélo, nous avons voulu donner un coup de pouce sur les aspects environnementaux. D’abord en sollicitant l’entreprise bretonne Noret, spécialiste du vêtement cycliste, afin qu’elle réalise un maillot en fibre de polyester issue de la collecte de bouteilles en plastique. Nous y avons ajouté une poche poubelle, afin que les coureurs puissent se débarrasser des papiers d’emballages de leur ravitaillement solide sans les jeter sur les bords des routes. Aujourd’hui avec le staff de l’équipe Bretagne-Séché Environnement, le tri sélectif se fait naturellement aux abords de nos véhicules. Nous utilisons au maximun des produits biodégradables ou renouvelables. Les coureurs ont un magnifique terrain de jeu, il est dommage de le polluer, l’abimer. Nous voulons donner l’exemple d’un cyclisme propre dans tous les sens du terme. J’espère que notre exemple sera suivi. »

FacebookTwitterGoogle+