Etape 21 : Le bilan d’Emmanuel Hubert

Nous ne décrochons pas encore la victoire derrière laquelle nous courons mais nous nous en rapprochons. Le bilan d’Emmanuel Hubert.

Dan McLay atteint le Top 3

« Sur ce Tour, Dan a prouvé qu’il fallait compter sur lui pour se frayer un chemin parmi les meilleurs sprinteurs mondiaux. On est également satisfait du comportement de l’équipe autour de lui. Ils ont tous répondu présents. Il a réussi à fédérer quelque chose autour de lui, ses coéquipiers se mettent au charbon pour qu’il soit dans les meilleures dispositions. »

La saison d’Eduardo débute

« Pour le classement général, on a raté notre truc. Nous avions deux leaders potentiels sur ce Tour, Eduardo et Chris. Chris n’a jamais eu de bonnes sensations et la préparation d’Eduardo était loin d’être optimale. En reprenant la compétition début juin, c’était sûrement présomptueux d’espérer un Top 15, mais il faut se fixer des objectifs ! Je crois toujours en Eduardo, je pense que c’est un talent. Cet effort sur trois semaines va lui donner le volume qui lui manque pour bien enchainer sur les prochaines compétitions. La saison n’est pas terminée pour lui, elle débute ! A Eduardo de faire un très bon mois d’Aout et de beaux Jeux Olympiques. »

L’équipe au complet à Paris

« Nous comptons quatre Top 10, un Top 5 et un Top 3. C’est notre meilleur Tour de France en terme de résultats. On ramène les neufs coureurs à Paris, c’est une satisfaction, ce n’est pas donné à toutes les équipes. On a essayé d’exister là où on se doit d’être présents. Les coureurs ont fait leur maximum, l’équipe a fait son maximum. »

FacebookTwitterGoogle+