Eduardo Sepulveda au top à San Luis

Sur ses terres, notre Argentin a rivalisé avec Nairo Quintana

Eduardo Sepulveda a effectué une superbe rentrée 2015 sur ses terres, au Tour de San Luis. 6è de l’épreuve argentine l’an dernier, il a cette fois pris la 4è place du classement général final, ne concédant que 28″ au Colombien Nairo Quintana, vainqueur en 2014 du Tour d’Italie.

edu3Après sa blessure sous le genou gauche qui l’avait empêché de prendre part en juillet dernier à son premier Tour de France, et sa fracture de la clavicule du championnat du monde en septembre, Eduardo s’est remis sur les rails dès sa première compétition de la saison. Il a confirmé une fois encore qu’il devrait être un solide leader dans les prochaines courses à étapes, et sans doute dès Paris-Nice.

Eduardo Sepulveda a simplement concédé un peu de temps à son compatriote Dani Diaz, vainqueur final, et au Colombien Torres, deuxième, à l’occasion de chacune des trois arrivées en altitude que proposait le Tour de San Luis, disputé dans la fournaise, par plus de 30° chaque jour. Et il n’a pu, lors du contre la montre individuel qui pouvait l’avantager, refaire son retard. Parti très vite, il possédait le meilleur temps à mi-parcours. Sur le tracé retour, il subissait un fort vent de face et reculait jusqu’à la neuvième place de l’étape.

Edu2Brice Feillu, Armindo Fonseca, Matthieu Boulo, Yauheni Hutarovich et Daniel McLay (ces trois derniers débutaient sous le maillot BSE) ont accompli un énorme travail en faveur de Sepulveda tout au long de la semaine. « L’état d’esprit y était, je suis très heureux de la cohésion du groupe, relevait Sébastien Hinault, qui débutait de son côté en tant que directeur sportif. Edu n’est pas passer loin d’un très gros résultat. Mais il est là, bien là. »

Yauheni Hutarovich également, classé deux fois dans le top 5 des sprints massifs bien que victime d’une chute le premier jour. Notre champion de Biélorussie a déjà trouvé une belle complicité avec Dan McLay.

Les résultats

Étape 1, San Luis-Villa Mercedes (186,8 km) : 1. Fernando Variria (Colombia), 4h40’13″ ; 2. Cavendish (Etixx-QS) ; 3. Modole (Lampre) ; 4. Marini (Nippo) ; 5. Tolosa (Buenos Aires) ; 10. Fonseca ; 17. B. Feillu ; 30. Seoulveda ; 50. Boulo tmt ; 155. Hutarovich, à 6’ ; 161. McLay, à 7’54″ (161 classés)

Étape 2, La Punta-Mirador de Potero (185,3 km) : 1. Daniel Diaz (Funvic), 4h33’26″ ; 2. Torres (Colombia), à 6″ ; 3. Ramos (Funvic), à 24″ ; 4. Sepulveda, à 27″ ; 5. Moreno (Katusha) mt ; 40. B. Feillu, à 2’16″ ; 53. Boulo, à 3’11″ ; 73. Fonseca, à 4’39″ ; 127. Hutarovich, à 9’ ; 150. McLay, à 11’13″ (157 classés).

Étape 3, Concaran-Juana Kosley (176,3 km) : 1. Fernando Gavaria (Colombia), 3h48’44″ ; 2. Cavendish (Etixx-QS) ; 3. Modolo (Lampre) ; 4. Hutarovich ; 5. Grosu (Nippo)tmt ; 11. Fonseca ; 29. B. Feillu ; 30. Boulo ; 48. McLay ; 63. Sepulveda tmt (154 classés)

Étape 4, Villa Dolores – Alto El Amago (142,5 km) : 1. Daniel Diaz (Funvic), 3h29’25″ ; 2. Diniz (Funvic), à 52″ ; 3. Torres (Colombia), à 54″ ; 4. Quintana (Movistar), à 56″ ; 5. Seoulveda, à 1’19″ ; 34. B. Feillu, à 5’39″ ; 48. Boulo, à 7’33″ ; 49. Fonseca mt ; 106. Hutarovich, à 15’50″ ; 144. McLay, à 20’57″ (151 classés)

Étape 5, San Luis-San Luis (17 km clm) : 1. Adrinao Malori (Movistar), 20’7″ ; 2. Kwiatkowski (Etixx-QS), à 4″ ; 3. Houle (AG2R-La Mondiale), à 5″ ; 4. Tvetcov (Androni), à 29″ ; 5. Messineo (San Luis), à 32″ ; 9. Sepulveda, à 42″ ; 96. B. Feillu, à 3’5″ ; 104. Boulo, à 3’13″ ; 125. Hutarovich, à 3’59″ ; 131. McLay, à 4’3″ ; 133. Fonseca, à 4’8″ (150 classés)

edu7Étape 6, Achiras-Filo Sierras Comechingones (117,5 km) : 1. Kleber Ramos (Funvic), 3h10’55″ ; 2. Torres (Colombia), à 2″ ; 3. Diaz (Funvic), à 6″ ; 4. Quintana (Movistar), à 15″ ; 5. Moreno (Katusha), à 17″ ; 6. Seoulveda, à 22″ ; 43. Boulo, à 7’52″ ; 61. Fonseca, à 10’44″ ; 63. B. Feillu mt ; 97. Hutarovich, à 16’16″ ; 142. McLay, à 21’43″ (146 classés)

Étape 7, San Luis-San Luis (122,4 km) : 1. Mark Cavendish (Etixx-QS), 2h33’29″ ; 2. Gaviria (Colombia) ; 3. Mareczko (Italy) ; 4. Modolo (Lampre) ; 5. Hutarovich ; 10. McLay ; 61. Sepulveda ; 89. Fonseca ; 97. B. Feillu ; 125. Boulot mt (144 classés)

Classement final : 1. Daniel Diaz, 22h37’07″ ; 2. Torres, à 1’5″ ; 3. Quintana, à 1’34″ ; 4. Sepulveda, à 2’2″ ; 5. Contreras, à 3’16″ ; 42. B. Feillu, à 21’14″ ; 44. Boulo, à 21’19″ ; 60. Fonseca, à 26’34″ ; 125. Hutarovich, à 50’17″ ; 142. McLay, à 1h5’2″ (144 classés).

edu5

FacebookTwitterGoogle+