Coupe de France par équipes: c’est gagné !

Bretagne-Séché Environnement s'est assuré à Isbergues le trophée PMU pour la deuxième saison d'affilée.

Photo Bruno Bade.

L’équipe Bretagne-Séché Environnement a assuré le 20 septembre au terme du Grand Prix d’Isbergues sa victoire dans la Coupe de France PMU par équipes 2015. Il s’agit de la deuxième d’affilée, après celle de 2014, pour la formation dirigée par Emmanuel Hubert. Et même de la quatrième en six éditions pour l’équipe arborant les couleurs de la Région Bretagne avec les deux succès de Bretagne-Schuller en 2010 et 2012.

 » Cette Coupe de France 2015 nous tient encore plus à coeur car elle est une superbe récompense pour la Région Bretagne et le groupe Séché Environnement, deux partenaires qui ont été associés pour nos accompagner ces trois dernières années et qui vont passer le relais en 2016, apprécie Emmanuel Hubert, qui a été à la tête des quatre succès de « Bretagne » en six ans. Nous leur offrons avec plaisir et la fêterons dignement lors de la remise du trophée à Paris. Mais la Coupe de France est aussi à mes yeux un vrai symbole, l’un des marqueurs à chaque succès de la progression de notre équipe, et un fil rouge de la saison qui soude nos coureurs entre eux. Ils sont toujours très performants en Coupe de France. « 

 » Nous irons en Vendée avec Pierrick Fédrigo

avec l’idée que tout peut arriver « 

Emmanuel Hubert se projette aussi sur la dernière manche, le Tour de Vendée (gagné en 2014 par Armindo Fonseca) le 4 octobre :  » Pierrick Fédrigo a été un maillon très fort de notre victoire en Coupe de France. Il a joué le jeu à fond. Nous savions qu’il lui serait difficile de conserver la tête du trophée individuel (il l’a perdu hier face à Nacer Bouhanni, après près de six mois de leadership) avec la configuration des dernières épreuves, mais nous irons en Vendée pour abattre toutes nos cartes, et dans l’idée que tout peut arriver. Nous aurons à coeur de finir en beauté, comme l’an dernier. « 

NB: Pierrick Fédrigo n’a que deux options pour renverser la vapeur le 4 octobre en tête de la Coupe de France: il gagne le Tour de Vendée et Nacer Bouhanni ne fait pas mieux que 4e, ou il est 2e, Nacer Bouhanni n’est pas dans les dix premiers et Baptiste Planckaert ne gagne pas.

FacebookTwitterGoogle+