Au coeur de notre préparation pour Liège-Bastogne-Liège

Ce sera notre première participation à la doyenne des classiques

La Course. Pour la première fois, notre équipe prendra le départ de la doyenne des classiques, Liège-Bastogne-Liège : 253 kilomètres, 10 côtes et plus de 4000 mètres de dénivelés. Chris Anker Sorensen sera le leader désigné de l’équipe, le danois avait accroché la sixième place de l’épreuve en 2011. Il aura autour de lui sept coéquipiers, Pierrick Fedrigo, Brice Feillu, Anthony Delaplace et Julien Loubet qui connaissent déjà l’épreuve et Kevin Ledanois, Armindo Fonseca et Florian Vachon qui vont la découvrir.

Chris-Anker Sorensen : « J’attends avec impatience dimanche. Ce sera ma huitième participation, je commence à connaître le tracé par cœur, mais je prends toujours autant de plaisir à venir. Pour moi, Liège-Bastogne-Liège est la plus belle des courses. En 2011, j’avais terminé sixième de l’épreuve, je suis très fier de ce résultat. Refaire une place cette année serait formidable. J’espère que le temps ne sera pas aussi mauvais qu’annoncé. Je n’affectionne pas particulièrement le froid, la pluie et encore moins la neige. La sélection se fait au fur et à mesure des montées. Cette année, ils ont rajouté une dernière difficulté à moins de 2,5 kilomètres de l’arrivée. Ça sera forcément déterminant : si près de l’arrivée, si on est distancé on ne revient pas. J’ai souvent aidé mon leader dans ce genre de course, je suis impatient de tenter ma chance dimanche et de voir ce que je peux donner. »

DSC_0933

Armindo Fonseca : « Après avoir reconnu le parcours, je confirme qu’il est très dur. Il n’y a pas de secret, ça se fera à la pédale. Je vais m’accrocher le plus longtemps possible et essayer d’aider Chris, le circuit lui convient bien. C’est une des plus belles classiques, c’est une chance d’y participer, mais on veut toujours faire plus. Dans la tête, on est préparé, on sait qu’on va devoir serrer les dents pendant 253 kilomètres. »

Florian Vachon : « On va s’attaquer à un monument, dimanche. Si je devais citer une course qui me faisait rêver plus jeune, ce serait celle ci. On sait que l’ambiance sera au rendez-vous au bord de la route. Je suis très heureux de participer à Liège-Bastogne-Liège même si je sais que ce sera dur. Nous parcourrons 60 kilomètres de plus que mercredi, à la Flèche Wallonne, c’est une différence importante. Cette course va aussi nous servir pour la suite. »

Sébastien Hinault – directeur sportif : « On sait que la course sera difficile, mais nous venons quand même avec des ambitions. Liège-Bastogne-Liège est une course qui convient à Chris, les bosses sont longues et c’est un peu moins nerveux qu’à la Flèche Wallonne. Nous aurons aussi Brice Feillu et Pierrick Fédrigo, nous savons que sur une journée ils sont capables de tout. On va gagner en expérience et prendre nos marques. Etre au départ de ce monument, c’est aussi la preuve que l’équipe progresse. »

 

Sur son vélo lors de la reconnaissance, Brice Feillu a pris la caméra pour vous présenter l’équipe :

 

FacebookTwitterGoogle+