Etape 1 : Ça commence fort

C’est avec le prix de la combativité en poche pour Anthony Delaplace et un Top 10 obtenu par DanMc Lay que nous débutons ce Tour de France 2016.

DELAPLACE Anthony316p

C’était voulu et prévu mais encore fallait il pouvoir le faire ! En passant la journée à l’avant de la course, Anthony Delaplace a tenu parole, sur ses terres. Parti avec 100 mètres de retard sur la première échappée, on a eu peur que cette opération vire en « chasse patate » mais le Normand a poursuivi son effort pour revenir sur la tête de course. Le jeu du chat et de la souri a pu enfin commencer. A 60 kilomètres de l’arrivée, le peloton revient à 20 secondes des fuyards. Trois hommes se laissent reprendre mais Antho ne s’avoue pas vaincu. Il relance une échappée à deux et jette toutes ses forces dans la bataille. A cinq kilomètres de l’arrivée, notre coureur a rendu les armes, la tête haute et remplie d’images.

 

C’est sûrement Anthony qui parle le mieux de son étape : « C’est une journée inoubliable, j’ai entendu mon nom pendant 190 kilomètres. J’ai eu le temps de savourer même si les jambes me brulaient dans les 30 derniers kilomètres. On oublie la douleur avec les encouragements. Je suis tout de même récompensé de mes efforts avec le prix de la combativité, ce n’est pas anodin de monter sur le podium du Tour sur ses terres. J’aime mon département mais mon tour ne s’arrête pas dans la Manche. Il reste de belles choses à faire en deuxième et troisième semaine. Avec l’équipe nous viserons d’autres podiums.»

DSC_6935

La neuvième place de Dan McLay confirme que l’équipe Fortuneo Vital Concept n’est pas là pour faire de la figuration. Pour une première étape dans un Grand Tour plus d’un se serait réjouit d’un Top 10 mais Dan McLay, obligé de freiner à cause d’une chute, était déçu de ne pas avoir pu faire son sprint à fond.
Sébastien Hinault son directeur sportif se montrait lui satisfait de sa performance : « Dan fait un joli sprint, un peu ralenti à cause de la chute. Mais il vient se classer à la neuvième place, un « top ten » pour commencer le Tour, c’est bien. Il était très déçu à l’arrivée, mais cela montre qu’il est ambitieux. C’est son premier sprint dans un Grand Tour il y en aura d’autres. »

FacebookTwitterGoogle+