Notre Paris-Roubaix en quelques chiffres

Course exceptionnelle, matériel exceptionnel. Nous vous présentons à travers des chiffres clés le matériel mis à la disposition de nos coureurs pour affronter les pavés de Paris-Roubaix.

16 vélos sont préparés pour « l’Enfer du Nord ».  Chaque coureur aura, en plus de son vélo de course, un vélo de rechange sur la galerie de son directeur sportif.

Look 675 Light bénéficie d’un nouveau procédé de fabrication qui permet un important gain de rigidité et une meilleure résistance du cadre. Il a été conçu dans un esprit très sportif tout en étant confortable. Voilà pourquoi l’équipe a choisi de rouler avec le Look 675 pour affronter les pavés, si exigeants de Paris-Roubaix.

DSC_0013

7,2 kg Une fois entièrement monté le vélo pèse 7,2 kilogrammes

53-46. Nos coureurs utiliseront des plateaux 53-46 offrant une bonne tension de chaine, très appréciable lors des secteurs pavés. Ils sont préférés au 53-39 habituellement utilisés.

11-25. Les coureurs de Fortuneo-Vital Concept rouleront sur Paris-Roubaix avec des cassettes 11-25.

55 paires de roues seront amenées sur « la reine des Classiques ». En plus de celle montée sur les vélos, une partie sera à la disposition du mécanicien dans la voiture du directeur sportif, les autres paires seront réparties entre les différentes voitures équipes mobilisées pour faire les coupures.

DSC_0018

38mm. Les ingénieurs d’American Classic savent que leurs roues seront mises à rude épreuve  par le vent, la pluie et les pavés de Paris-Roubaix. Pour répondre aux contraintes de la course, nous serons équipés d’une nouvelle génération de roue renforcée American Classic, les AC Carbon 38’s, alliant solidité et roulement de qualité.

27mm. Pour passer les pavés de Paris-Roubaix, l’équipe a fait le choix de boyaux performants, plus large qu’a l’habitude. Les coureurs utiliseront, dimanche, des boyaux Challenge Paris Roubaix de 27mm : plus de volume et une double protection crevaison pour assurer le maximum de confort, et un super grip pour une performance encore meilleure.

? bars. Nous savons que le gonflage est l’un des enjeux de la course. Moins l’on gonfle le boyau mieux ce sera pour passer les pavés. En revanche si l’on sous gonfle, le risque de casser une roue est important. En concertation avec les différents acteurs, mécaniciens, coureurs, ingénieurs Challenge et American Classic, et en tenant compte de nos expériences sur les précédents Paris-Roubaix, une pression optimal a été évaluée. Le matin, les mécaniciens gonfleront un peu plus fort pour tenir compte de la perte et vérifieront chaque pressions quelques instants avant le départ.

2 porte bidons Elite « Roubaix » seront fixés au cadre, ils ont été spécialement conçu pour maintenir les bidons dans les passages pavés les plus complexes.

DSC_0016

5 voitures équipe seront affectées aux coupures. Les assistants se placeront en sorties de secteurs avec des paires de roues pour dépanner nos coureurs en cas d’incident.

 

Voilà, vous savez tout, ou presque, sur le matériel utilisé dimanche par nos coureurs, sur Paris-Roubaix.

 

FacebookTwitterGoogle+