Merci M. le ministre d’avoir lancé l’aventure Fortuneo-Vital Concept

Thierry Braillard, secrétaire d'État aux Sports, a honoré de sa présence la présentation officielle de notre équipe 2016.

L’équipe Fortuneo-Vital Concept a été présentée officiellement aux médias et à ses partenaires jeudi 7 janvier au Domaine de Cicé-Blossac, près de Rennes. Elle a été honorée par la présence de M. Thierry Braillard, Secrétaire d’État aux sports et a permis aux dirigeants des deux nouveaux partenaires titres (qui se sont engagés pour trois ans, jusqu’en 2018, auprès de la formation Continental Pro) d’exprimer leurs ambitions.

Photos Bruno Bade.

Ce qu’a dit M. Thierry Braillard, Secrétaire d’État aux sports : « Je suis heureux de ma présence ce jour auprès de l’équipe Fortuneo-Vital Concept, ici, en Bretagne. Il est normal de venir sur cette terre de cyclisme lorsque l’on veut parler de vélo en France. Je tenais aussi à saluer deux nouveaux partenaires du sport professionnel, Fortuneo et Vital Concept, car celui-ci ne pourrait vivre dans notre pays sans l’intérêt et l’apport des entreprises. Emmanuel Hubert (manager général de l’équipe FVC) est impliqué dans un groupe de travail à mon ministère sur la compétitivité de notre sport pro en Europe, je voulais lui rendre la pareille. Cette équipe me plait aussi car elle met en place avec la Région et le club de Loudéac une filière de formation, lien essentiel entre les sports amateur et pro. Enfin, je suis heureux, en ces temps où notre société traverse une période si difficile, de pouvoir saluer Steven Tronet, celui qui portera le maillot tricolore en 2016, presque notre drapeau.  » 

Braillard Tronet

Ce qu’a dit Emmanuel Hubert (manager général de l’équipe FVC) : « Je mesure aujourd’hui le chemin parcouru en dix ans, depuis l’aventure Bretagne-Jean Floc’h. Je pense d’abord à tous ces partenaires bretons qui nous ont permis d’assurer la pérennité puis le développement de l’équipe. Beaucoup sont encore là et nos deux partenaires titres pour trois ans, Fortuneo et Vital Concept, sont de cette veine. Leur arrivée dans le naming de notre formation honore le cyclisme professionnel français.

Je n’oublie pas le groupe Séché Environnement et son patron, Joël Séché. Si nous sommes là, c’est aussi grâce à son investissement aux côtés de la Région Bretagne entre 2013 et 2015. Merci à la Région, également, qui financera désormais la formation des jeunes talents bretons au sein du VCP Loudéac.

Place à FVC désormais, qui sera notre abréviation officielle pour l’Union cycliste internationale. Nous grandissons mais voulons conserver notre philosophie : exister dans un cyclisme exigeant mais à visage humain. Notre budget est en hausse, il reste pourtant six fois moindre que celui des plus grosses écuries World Tour.

Nos ambitions ? Dans le vélo planétaire actuel, il n’y a plus de petites courses, toutes les victoires sont bonnes à prendre. On veut gagner davantage que la saison passée (dix victoires) mais surtout, on veut gagner rapidement. Notre équipe a de l’allure avec le champion de France Steven Tronet, le champion du Danemark Chris-Anker Sorensen, le champion du monde Espoirs Kevin Ledanois, les présences de Pierrick Fédrigo, Francis Mourey et Eduardo Sepulveda dont je suis certain qu’il va éclore au plus niveau cette année. Mais il nous faut montrer. « 

groupe FVC

 

CE QU’ONT DIT LES DIRIGEANTS

DE FORTUNEO ET DE VITAL CONCEPT

 

maillots arc en ciel 

Ronan Le Moal (DG du Crédit Mutuel-Arkea, maison-mère de Fortuneo) : « Je le ressens pour avoir eu la chance de les côtoyer de près : nos coureurs vont soulever des montagnes ! La notoriété de la marque Fortuneo est passée en France de 16 à 80% depuis 2009, essentiellement grâce à notre campagne bien connue de spots TV. Elle a désormais besoin d’être incarnée, de dégager de la chaleur. Les sentiments d’abnégation, de volonté, d’émotion qu’exprime une équipe cycliste sont à nos yeux les vecteurs idéaux pour y parvenir.  »   

Pascal Donnais (président du directoire de Fortuneo Banque) : « Nous avons effectué beaucoup d’études et le cyclisme s’est révélé le sport le plus extraordinaire, notamment pour partir plus fortement à la conquête de notre premier marché à l’étranger, la Belgique. 61 % des Belges sont fans de vélo, qui incarne pour eux une culture. Nous sommes une marque jeune en Belgique, qui y a besoin de notoriété, notre engagement était presque naturel.  » 

Patrice Étienne (PDG de Vital Concept) : « Cet engagement pour trois années aux côtés de l’équipe cycliste n’est pas un hasard. Nous fêtons cette année nos vingt ans, notre entreprise de vente à distance vers le monde agricole a désormais des objectifs à l’international, en Belgique avant l’Allemagne. C’était le bon moment pour nous. Je suis personnellement impliqué de longue date auprès du VCP Loudéac. Emmanuel Hubert a su me convaincre de la pertinence d’investir dans son équipe, dans ce sport dont il parle si bien.  » VCP Loudeac

 

FacebookTwitterGoogle+