Tour du Finistère

194,8 kms

Saint-Evarzec > Quimper

C’était un match à domicile qui se jouait sur les routes du Tour de Finistère. Dès les premiers kilomètres trois coureurs prennent le large et compteront près de 10 minutes d’avance. Le parcours est usant notamment avec la côte de Laz mais c’est dans le circuit final que les choses sérieuses commencent. Après plusieurs tentatives dont une d’Eduardo Sepulveda, le bon coup sort avec 11 coureurs avec Franck Bonnamour et Romain Hardy. À 1,5 kms de l’arrivée, Julien Loubet attaque, résiste et s’impose. Romain Hardy se classe sixième. Franck Bonnamour est neuvième. Laurent Pichon entre dans les points pour la coupe de France et reste leader du général.

Romain Hardy (6ème) : « On a tenté de durcir la course, on n’a pas eu la même réussite que sur la Classic Loire Atlantique mais qui ne tente rien n’a rien. Il faut continuer, on a un super état d’esprit, c’est vraiment agréable de courir dans ce groupe. Aujourd’hui, j’étais bien mais je suis rentré tout seul sur le groupe à trois tours de l’arrivée, j’ai fait un gros effort et il m’en a manqué un peu dans le final. Les jambes ont parlé. Après Paris-Nice, j’ai eu un moment un peu plus difficile, mais ça reviens bien même si je n’ai pas encore retrouvé mon meilleur niveau. Je m’étais fixé la Flèche Wallonne comme objectif, je vais rester concentré jusqu’à mercredi. Ensuite, je vais couper un peu, je suis content de mon début de saison mais c’était éprouvant. J’ai besoin d’un peu de repos pour bien préparer la deuxième partie de saison. »

Yvon Caer – directeur sportif : « On voulait être acteur et non spectateur. On a essayé de durcir la course. On a réussi à glisser deux coureurs dans le groupe de 11, sorti à 30 kilomètres de l’arrivée. Je crois que nos coureurs ont manqué d’un peu de fraicheur pour faire la différence dans le final. Le collectif a répondu présent, on en place trois dans les quinze premiers. Lundi, nous avons un rendez-vous important avec le Tro Bro Leon. Cette course a une saveur particulière et pourtant on ne l’a jamais gagné. »

FacebookTwitterGoogle+
Place Nom Equipe Temps
1  Julien Loubet Equipe Cycliste Armée de Terre  4:48:38 
2 Julien Simon  Cofidis  à 2'' 
3 Pierre Latour  AG2R La Mondiale  mt 
6 Romain Hardy    mt 
9 Franck Bonnamour    à 9'' 
13 Laurent Pichon    à 27'' 
30 Eduardo Sepulveda    à 32'' 
37 Elie Gesbert   à 37''
44 Armindo Fonseca   à 46''
60 Maxime Daniel   à 3'27''
DNF : Arnold Jeannesson
Place Nom Equipe Temps
1      
1      
1      
1      
1      
1      
1