Tour du Doubs

UCI Europe Tour, cat. 1.1.

De Morteau-Les Fins à Pontarlier, 177 kilomètres.

14è manche (sur 16) de la Coupe de France PMU.

Eduardo Sepulveda remporté en solitaire une superbe victoire, aux allures de revanche, dans le Tour du Doubs, deux mois après avoir vécu une exclusion du Tour de France pour être monté quelques secondes dans la voiture technique d’une équipe. Index levé vers le ciel en franchissant la ligne d’arrivée de Pontarlier, Eduardo a ainsi refait le plein de confiance en vue d’une saison 2016 qu’il attendra comme celle de son plein épanouissement. D’autant que cette victoire a été éclatante.

Parti dans la bonne échappée, à partir du kilomètre 90, de quinze coureurs (dont Franck Bonnamour sous le maillot de l’équipe de France espoirs), Eduardo Sepulveda a su dans un premier temps rester sur la réserve, pensant à ménager la situation de Pierrick Fédrigo, leader de la Coupe de France, qui pouvait encore revenir. Cette temporisation a eu le don de contrarier Jean-Christophe Péraud et Alexandre Geniez, présents à l’avant, qui voyaient l’Argentin comme une menace et du coup commettaient l’erreur d’attaquer trop tôt dans le final.

Au pied de la décisive cote de Lormont, ils étaient contrés par Combaud, Molard et Gouault, auxquels se joignait Eduardo Sepulveda sur les premières rampes. Eduardo revenait sans peine sur les hommes de tête et les distançait à trois kilomètres du sommet pour basculer avec 25 secondes d’avance à 5 kilomètres de l’arrivée. Suffisant pour s’assurer un magnifique succès.
Derrière, Loubet et Antomarchi revenaient sur les poursuivants mais trop tard. Loubet terminait 2e comme aux Boucles Sud Ardèche en février, encore derrière Sepulveda… Cocasse pour le Toulousain de Marseille 13, qui sera des nôtres en 2016 !

Franck Bonnamour, 11e, et Kevin Ledanois, 16e et très efficace dans le final, accomplissaient également de très jolies performances sous le maillot de l’équipe de France espoirs, en préparation pour le championnat du monde du 25 septembre. Après que l’on ait beaucoup vu, lors de deux premières heures agitées et très rythmées, les maillots BSE à la pointe du combat, ceux de Pierrick Fédrigo, Arnaud Gérard, Armindo Fonseca et Frédéric Brun notamment.

Avant le très, très beau « numéro » d’Eduardo Sepulveda…

 

FacebookTwitterGoogle+

Staff

  • Emmanuel Hubert
  • Denis Leproux
Place Nom Equipe Temps
1 Eduardo Sepulveda 4h20'48''
2 Loubet Marseille 13 à 29''
3 Molard Cofidis mt
4 Combaud Armée de Terre mt
5 Antomarchi Roubaix mt
11 Bonnamour France Espoirs à 1'11''
16 Ledanois France Espoirs à 2'53''
20 Fédrigo à 3'4''
28 Hivert à 3'18''
60 Bideau à 5'2''
69 Gérard à 6'5''
75 Fonseca à 7'25''
76 Brun mt
96 Périchon à 8'58''
101 classés. Coupe de France PMU (après 14 manches sur 16) : 1. Pierrick Fédrigo, 151 pts; 2. Planckaert (Roubaix), 134 ; 3. Bouhanni (Cofidis), 128 ; 4. Dumoulin (AG2R-La Mondiale), 95 ; 5. Loubet (Marseille 13), 91. Par équipes : 1. Bretagne-Séché Environnement, 127 pts ; 2. Auber 93, 105 ; 3. Roubaix, 98.
Place Nom Equipe Temps
1