Tour de Savoie – Etape 5

Etape 5

94,1 kms

Moûtiers > Moûtiers

Pierre-Luc Périchon et ses équipiers sont récompensés des efforts de la semaine. Après avoir collectionné les places d’honneur, Pierre-Luc s’impose à Moutiers. Sur le papier, seulement 94 kilomètres … mais quatre cols à franchir, et 3000m de dénivelé positif, les jambes allaient chauffer ! Comme depuis le début de l’épreuve, Pierre-Luc se retrouve rapidement à l’avant. Bien épaulé par ses coéquipiers, il gère la dernière montée et bascule avec un petit groupe de cinq. Au sprint, il ne fait pas de cadeau et s’en va chercher la victoire. Cette course lui réussit bien, puisqu’il s’était déjà imposé, ici, l’an dernier. À souligner, la belle sixième place de Maxime Bouet au général. A une semaine du championnat de France et à deux semaines du départ du Tour, c’est bon pour la confiance ! Réactions : 

Pierre-Luc Périchon :
« J’appréhendais un peu cette étape. Elle était très courte avec beaucoup de dénivelé, le scénario n’était pas écrit à l’avance. Dans la première montée, le maillot jaune a décidé d’attaquer, il y en avait partout. On a réussi à accrocher le bon wagon avec Max. A mi-parcours, Florian a ramené un petit groupe avec Franck et Romain. Flo a roulé très, très fort entre le troisième col et le pied des Varcins. On a attaqué la montée à cinq, c’est ce qui m’a permis de basculer avec les meilleurs au sommet. L’effort qu’ils ont fait pour boucher le trou au pied du col, je n’ai pas eu à le faire. Toute l’équipe a abattu un gros travail aujourd’hui. J’avais un peu de pression, j’avais très envie d’aller la chercher pour eux, pour tout ce qu’ils avaient fait. La dernière ascension, je l’ai montée à mon rythme ; quand le maillot jaune est parti, j’ai pris sa roue 50m mais j’ai vite compris que j’était au dessus de mon niveau. Il est impressionnant. Même quand les trois autres coureurs m’ont rattrapé, j’ai continué à mon rythme.  J’ai fait l’effort sur les 500 derniers mètres pour basculer avec eux. J’ai commencé à y croire à ce moment là, même si je restais très concentré sur mon objectif, le plus dur restait à faire. Je connaissais l’arrivée, je savais qu’il fallait lancer tôt. J’ai lancé à 400m avec l’élan j’ai bien viré, à 100m de la ligne les jambes brûlaient vraiment mais j’avais assez d’avance et j’ai même eu le temps de lever les bras (rires). C’est une période qui me réussit bien, un endroit que j’apprécie, c’est toujours plaisant de gagner sur une course qui me tient à cœur. Ça conclut une belle semaine de travail collectif. »
 

Florian Vachon :
« Je n’étais pas très en jambes sur les premières étapes. Aujourd’hui, ça allait mieux, mais je savais que je n’allais pas faire un résultat ; autant que j’aide les copains (rires). On a fait l’avant dernière descente avec Pierre-Luc puis je me suis mis à bloc pour prendre un maximum de temps au peloton. Quand je l’ai vu commencer l’ascension je ne me faisais pas trop de soucis, je savais qu’il allait gérer cela comme un chef. L’équipe mérite cette victoire. On a toujours été présents dans les échappées, on n’a jamais été piégés, tout le monde a fait les efforts. Le collectif a fonctionné ! Avant les échéances qui arrivent, cette victoire tombe particulièrement bien. »
 

Sébastien Hinault – Directeur sportif :
« Je suis très content pour PLP et pour l’équipe. Ils ont particulièrement bien couru sur cette épreuve, on n’avait pas grand chose à leur reprocher. On tournait autour mais on n’arrivait pas à gagner. Ça fait du bien de finir sur une victoire ! Notre collectif était très fort, au pied du dernier col, on avait encore quatre coureurs dans le groupe de 25. Après avoir fait la descente à bloc, Florian s’est sacrifié jusqu’au pied du dernier col. Ensuite, Pierre-Luc a parfaitement géré sa montée, il ne s’est jamais affolé. A l’arrivée, il n’y a pas eu photo ! Pierre-Luc marche très fort, mais il ne s’en rend pas forcément compte (rires). »

FacebookTwitterGoogle+

Staff

  • Sebastien Hinault
Place Nom Equipe Temps
1 Pierre-Luc Périchon    3:03:35 
2 Bjorg Lambrecht    mt 
3 Egan Bernal    mt 
9 Maxime Bouet    +27'' 
25 Franck Bonnamour    +9'45'' 
31 Florian Vachon    +15'15'' 
Place Nom Equipe Temps
1 Egan Bernal  Androni  15:56:41 
2 Bjorg Lambrecht    +50'' 
3 Harm Vanhoucke    +2'17'' 
6 Maxime Bouet    +3'10'' 
11 Pierre-Luc Périchon    +6'13'' 
30 Franck Bonnamour    +28'46'' 
37 Florian Vachon    +41'46''