Tour de Bretagne – Etape 1

Etape 1

153,2 kms

Rennes > Merdrignac

Aujourd’hui, notre équipe disputait la première étape d’une épreuve qui nous tient particulièrement à cœur : le Tour de Bretagne. Rapidement, deux hommes vont prendre le large est compter plus de 6 minutes d’avance, à l’arrière, le peloton contrôle. A 2 tours de l’arrivée, l’avance est encore de 2 minutes, c’est le moment choisi par nos hommes pour prendre les commandes du peloton. L’écart se réduit et les échappés du jour sont avalés. Erwann Corbel, parfaitement lancé dans le sprint, casse son dérailleur et doit se contenter de la septième place. Rageant. Notre sprinteur breton est déçu, mais on devrait le voir à nouveau à l’œuvre dans les prochains jours.

Erwann Corbel : « Je suis très déçu. Aux 100m, j’étais très bien placé, j’étais dans la roue du BMC et malheureusement, je casse mon dérailleur. Je finis en roue libre, sans cet incident, je ne suis pas loin d’une très belle performance. C’était pour moi aujourd’hui… J’allais jouer la gagne. Depuis le début de l’année, je n’ai pas eu souvent l’occasion d’être dans cette position mais aujourd’hui j’avais les jambes et l’équipe avait fait un gros boulot, la déception est grande… mais c’est le vélo. Je vais rapidement passer à autres choses et me concentrer sur la suite. Le point positif est qu’il reste encore 6 étapes et la forme est là. »  

Kevin Ledanois : « J’étais très heureux de retrouver la compétition. C’était un soulagement de remettre un dossard et de retrouver staff et coéquipiers. J’étais allé soutenir l’équipe sur la Classic Loire Atlantique. J’avais assisté à la victoire de Laurent, ça m’avait rendu encore plus impatient de revenir. Rien à signaler aujourd’hui. J’ai fait mon maximum pour aider les gars à revenir sur l’échappée. On verra comment je vais récupérer mais je n’espère pas de miracle. Je suis là pour aider l’équipe et remettre la machine en route. »                                                                                    

Roger Tréhin – directeur sportif : « C’était la course quasi parfaite. La consigne, au briefing, était de prendre les choses en main à deux tours de l’arrivée et de placer nos sprinteurs, Maxime Daniel et Erwann Corbel dans les meilleures conditions. C’est ce que nous avons fait. Erwann était très bien placé, c’est vraiment dommage qu’il ait ce problème dérailleur. Il fait septième en arrêtant de pédaler à 100mètres de la ligne, il allait nous faire quelque chose. »

FacebookTwitterGoogle+
Place Nom Equipe Temps
1 Bram Welten   BMC Development 3:41:12 
2 Matteo Malucelli  Androni Giocattoli  mt 
3 Jakub Mareczko  Wilier Triestina  mt 
7 Erwann Corbel    mt 
27 Maxime Daniel    mt 
40 Elie Gesbert     mt
45 Florian Vachon     mt
124 Brice Feillu   + 54''
138 Kevin Ledanois   +2'26''
Place Nom Equipe Temps
1 Welten Bram BMC development 3:41:02
2 Ruben Zepuntke  Development Team Sunweb  + 1'' 
3 Matteo Malucelli  Androni Giacottoli  + 4'' 
11 Erwann Corbel    + 10'' 
30 Maxime Daniel  mt  
43 Elie Gesbert    mt 
48 Florian Vachon    mt 
123 Brice Feillu   + 1'04''
141 Kevin Ledanois   + 2'36''