Royal Bernard Drôme Classic

209 kms

Livron > Livron

Schéma plutôt classique aujourd’hui, une échappée se lance dans les dix premiers kilomètres. L’écart monte jusqu’à 6’55’’ pour les cinq hommes de tête. Derrière, le peloton se scinde en plusieurs groupes, piégeant une quarantaine de coureurs. Les hommes de tête sont rejoints à 40 kilomètres de l’arrivée, pour assister à une explication entre costauds. Au pied de la dernière bosse, à 2 kilomètres de l’arrivée, nous comptions encore trois coureurs parmi le groupe de 15 pouvant se disputer la victoire. Sebastien Delfosse sort seul et vient arracher la victoire, Romain Hardy se classe 7ème. 

 

Anthony Delaplace : « On était dans le groupe au pied de la dernière bosse, prêts à lancer Romain, avec Arnold. J’ai dû m’écarter à 2 kilomètres, j’avais fourni un effort important juste avant et je ne pouvais plus continuer. Pour espérer un résultat, il fallait se placer parmi les cinq premiers dans le virage à épingle avant la dernière bosse et on a tout fait pour que Romain y soit. C’était notre objectif principal. J’ai retrouvé de bonnes sensations ce week-end, je me sentais bien et ça fait plaisir d’être en forme comme ça. J’espère jouer ma carte dans les courses à venir, notamment au Grand Prix de Samyn. Globalement pour ce week-end, c’est un bilan positif tant individuellement que collectivement, on réussit à rester groupés, nous ne sommes pas récompensés par un podium, c’est dommage. L’équipe marche bien, c’est le principal. »

Denis Leproux : « Il y a forcément de la déception après le résultat d’aujourd’hui, Romain aurait pu grappiller quelques places. Il avait été désigné comme leader et toute l’équipe s’est mise à son service. Armindo et Arnaud l’ont protégé tout au long de la course, Brice a roulé pour lui dans un col et Anthony l’a placé, lui et Arnold, au pied de la bosse pour le final. Chacun a très bien rempli son rôle mais Romain n’était pas dans sa meilleure forme. Le Romain de Laigueglia aurait fait un podium aujourd’hui mais ce sont ses jambes qui ont parlé, certainement la fatigue de la course d’hier. Il faut noter que sur les quinze derniers attaquants, nous avions trois coureurs de l’équipe. Je retiens surtout que les consignes ont été respectées et qu’on a un bon état d’esprit dans l’équipe. »

 

 

FacebookTwitterGoogle+
Place Nom Equipe Temps
1 Sebastien Delfosse WB Veranclassic Aqua Protect 5:06:49
2 Arthur Vichot FDJ "
3 Jan Bakelants AG2R La Mondiale "
7 Romain Hardy   "
20 Arnold Jeannesson   +0'24"
26 Anthony Delaplace   +0'36"
30 Laurent Pichon   "
51 Armindo Fonseca   +5'03"
68 Brice Feillu   "
74 Arnaud Gérard   +11'31"
 
Place Nom Equipe Temps
1      
1      
1      
1      
1      
1      
1