Paris-Nice – Etape 8

Etape 8

115,5 kms

Nice > Nice

Un copieux programme attendait nos coureurs sur la dernière étape de Paris-Nice totalisant cinq ascensions. Arnold Jeannesson et Pierre-Luc Périchon se sont portés à l’avant de la course dès les premiers kilomètres. Le groupe de 24 coureurs a compté jusqu’à 3’40 d’avance, mais les plans d’Alberto Contador ont rapidement condamné l’échappée. Arnold Jeannesson s’est accroché dans la roue de l’espagnol, il termine neuvième de l’étape. Bien épaulé par ses coéquipiers, Romain Hardy vient décrocher le Top 15 de Paris Nice. Les réactions :

Romain Hardy (15ème du classement général) : « Je suis content d’accrocher le Top 15. À l’arrivée, j’avais peur de faire seizième pour une poignée de secondes. Ça aurait été rageant surtout que j’avais perdu quasiment deux minutes hier à cause de ma chute. J’avais de très bonnes jambes aujourd’hui, rien à voir avec les deux derniers jours. Pierre-Luc et Eduardo m’ont bien entouré pour limiter la casse et creuser l’écart sur les coureurs comme Rudy Molard. Je tiens vraiment à souligner le travail de toute l’équipe, ils m’ont porté sur ce Paris-Nice. Personnellement et pour l’équipe faire un Top 15 sur une course World Tour est une performance intéressante. J’ai passé une très belle semaine malgré les moments difficiles. J’étais à bloc physiquement et mentalement tout au long de Paris-Nice, j’avais préparé sérieusement cette échéance, je vais couper un peu. Je pense que demain, je vais être cramé (rires). » 

Arnold Jeannesson (9ème de l’étape) : « C’était aujourd’hui ou jamais. Je savais qu’il fallait attaquer fort le pied du premier col pour être dans l’échappée. Avec les premiers écarts, j’ai cru que nous avions une chance d’aller au bout, mais les plans de Trek et de Contador ont condamné l’échappée. Je me suis accroché pour suivre les meilleurs notamment dans le col d’Eze. Le rythme de Contador est impressionnant, le suivre sur toute la montée était impossible, j’ai fini par monter à mon rythme pour limiter les dégâts. Je termine neuvième, j’espérais faire mieux. J’étais venu pour un Top 10 au général, je repars avec un Top 10 sur une étape, il y a des regrets mais il faut regarder sur l’ensemble de l’équipe. Romain fait un Top 15, on a porté le maillot à pois, on s’est montré tous les jours, on n’est pas une équipe World Tour mais on a existé sur ce Paris Nice. » 

Sébastien Hinault (directeur sportif) : « Arnold est en forme. Avec un poil plus de force il peut basculer avec Contador dans le final. Il a fait une belle course, ça fait toujours du bien de terminer sur une bonne note. Au départ de Paris-Nice, on avait dit qu’un Top 15 serait bien. Romain Hardy est 15ème, donc c’est bien. On reste un peu déçu d’avoir perdu deux minutes hier avec l’accrochage de Romain avec une voiture DS. Je pense qu’on aurait pu gagner deux, trois places… Mais c’est comme ça. Je retiens l’état d’esprit de l’équipe pendant une semaine : j’ai vu une équipe offensive, solidaire et avec une bonne ambiance. Les épreuves comme Paris-Nice sont des courses de très haut niveau, mais en courant comme ils l’ont fait cette semaine, ils ne peuvent que progresser et obtenir de meilleurs résultats. »

FacebookTwitterGoogle+

Staff

  • Sébastien Hinault
  • Yvon Caër
Place Nom Equipe Temps
1 David De La Cruz   Quick Step Floors 2:48:53 
2 Alberto Contador  Trek Segafredo  mt 
3 Marc Soler  Movistar Team  à 5'' 
9 Arnold Jeannesson    à 21'' 
35 Romain Hardy    à 3'25'' 
36 Eduardo Sepulveda    mt 
72 Pierre-Luc Périchon    à 12'15''
112 Laurent Pichon   à 16'37''
114 Arnaud Gérard   mt
Place Nom Equipe Temps
1 Sergio Henao  Team Sky  29:50:29 
2 Alberto Contador  Trek Segafredo  à 2'' 
3 Daniel Martin  Quick Step Floors  à 30'' 
15 Romain Hardy    à 20'25'' 
34 Arnold Jeannesson    à 48'46'' 
59 Eduardo Sepulveda     à 1:06:47
66 Laurent Pichon    à 1:11:54 
99 Pierre Luc Périchon   à 1:28:54
120 Arnaud Gérard   à 1:44:52