Paris-Bourges

Paris-Bourges

Gien > Bourges (193.7k)

Elie Gesbert a une fois de plus démontré sa ténacité en prenant l’échappée du jour. Une quinzaine de kilomètres avant l’arrivée, le peloton se divise en deux parties. La première partie revient rapidement sur le duo de tête tandis que l’écart se creuse avec la deuxième. Armindo Fonseca et Yauheni Hutarovich sont piégés. Pour aborder le sprint final, Dan est très bien placé par ses équipiers mais suite à un problème d’aiguillage, les quinze premiers se retrouvent hors course.

Elie Gesbert : « C’est vrai, j’ai encore pris l’échappée aujourd’hui. J’ai suivi un coup et il s’avère que c’était le bon (rires). C’était intéressant, ça nous a permis de ne pas mener la chasse pour Dan. J’avais de bonnes jambes, nous avons fait un bon bout de chemin avec Quentin Jauregui. Au kilomètre 150, on s’est dit que si on arrivait au kilomètre 40 avec 1min30 d’avance c’était jouable. Mais le peloton ne nous a laissé que 50 secondes. On a insisté, il faut toujours insister même si on savait que le final ne nous était pas favorable. Finalement, on est revu à 10 kilomètres de l’arrivée. C’est dommage ça s’est mal goupillé pour Dan, il y a eu un petit problème d’aiguillage aux 600m et les quinze premiers du peloton ont pris une déviation. »

Denis Leproux : « On a manqué une belle occasion. Dan était très bien placé pour le sprint final, ses équipiers ont fait un super travail. Mais pour éviter un terre-plein, notre sprinter et quinze autres coureurs ont dû faire un écart et n’ont pu disputer le sprint. Dan est plus déçu pour ses coéquipiers que pour lui-même car ils l’avaient bien placé. Le résultat ne reflète pas le travail effectué. »

 

FacebookTwitterGoogle+
Place Nom Equipe Temps
1  Sam Bennett  Bora-Argon 18 4'38"55
2 Alexander Porsev Team Katusha
3 Rudy Barbier Roubaix  Lille Métropole
15 Pierre-Luc Périchon
57 Elie Gesbert
62 Kevin Ledanois
70 Daniel McLay
71 Vegard Breen
78 Jonathan Hivert +1'05"
117 Armindo Fonseca
124 Yauheni Hutarovich
Place Nom Equipe Temps
1