Kuurne – Bruxelles – Kuurne

200 km

Kuurne > Kuurne

La deuxième classique belge du week-end ne nous aura pas déçu. Pendant près de 50 kilomètres, les 200 hommes du peloton se sont fait la guerre pour prendre l’échappée. Benoit Jarrier a fait le forcing en début d’épreuve…sans succès. Ils sont finalement neuf à obtenir un bon de sortie. Mais à 70 kilomètres de l’arrivée un groupe de favoris se détache, avec notamment Van Avermaet et Peter Sagan. Au terme d’une course haletante le champion du monde s’impose. A souligner la belle course de Dan McLay et Florian Vachon, ils terminent juste derrière le groupe des favoris.

 

Sébastien Hinault (directeur sportif) : « Il y a un peu de frustration, parce qu’il y avait la place de faire mieux. Il ne manque pas grand chose pour que le groupe de Dan joue la sixième place… On rate l’échappée matinale, c’est dommage parce qu’elle est allée loin, elle n’était pas facile à prendre, ils ont bagarré pendant plus d’une heure. Benoit a longtemps essayé. Ensuite, ça se joue à la pédale, il ne manque jamais grand chose mais il nous en manque encore. On doit continuer à travailler on est encore un peu timide, notamment sur le placement. C’est difficile d’oser sur ce genre de course mais pourtant c’est indispensable. Ça ne se voit pas forcement sur nos résultats mais j’ai vu des choses encourageantes pour la suite. » 

Dan McLay : « L’équipe comptait sur moi, aujourd’hui. Les sensations étaient bonnes, il m’a manqué ce petit quelque chose pour suivre le bon wagon. À l’arrivée, je me demandais si j’aimais vraiment ce genre de course (rires), mais je ne suis pas trop mauvais dans cet exercice. Tout va dans le bon sens avant Paris-Nice, chaque course nous préparons encore mieux le sprint, j’espère qu’on ira décrocher un résultat. »

Florian Vachon : « Il y avait plus fort que nous aujourd’hui, et même si on était plutôt bien placés avec Dan dans le troisième groupe, plus ça allait et plus il était difficile de tenir le coup. Pour ma part, je ressens moins de frustration qu’hier, j’ai fait ce que je pouvais et j’étais en bonne condition. J’ai roulé dans le final pour rattraper le groupe de contre mais même si ça n’a pas fonctionné comme on l’aurait souhaité, je n’aurais pas pu faire quelque chose de plus. Je n’aurais pas pu tenter le sprint donc c’est aussi bien comme ça. Ce qui était important pour moi ce week-end c’était de faire un test, de savoir où j’en étais pour ma préparation et mon état de forme pour mars-avril. Ça a été concluant, je n’ai pas cherché de résultat, ce sont des courses particulières. »

FacebookTwitterGoogle+
Place Nom Equipe Temps
1 Peter Sagan Bora-Hansgroe 4:37:39
2 Jasper Stuyven Trek-Segafredo   "
3  Luke Rowe  Team Sky    "
34 Dan McLay    "
89 Florian Vachon   +1'13"
101 Franck Bonnamour   "
129 Pierre-Luc Périchon    
DNF : Benoit Jarrier, Boris Vallée, Erwann Corbel, Maxime Daniel
Place Nom Equipe Temps
1      
1      
1      
1      
1      
1      
1