Omloop Het Nieuwsblad

165 km

Gand > Gand

Scénario exceptionnel pour évènement exceptionnel aujourd’hui. Les premiers pavés de la saison ont fait des victimes, les problèmes mécaniques se sont succédés tandis qu’une chute importante survient en milieu de course. La difficulté du parcours et les imprévus divisent le peloton. Les équipes se retrouvent éparpillées, les stratégies collectives s’en retrouvent affectées. Un trio, composé du Champion du Monde en titre Peter Sagan, de Greg Van Avermaet et Sep Vanmarcke, fond sur l’échappée matinale et résiste au retour des contre-attaquants. Finalement, le sprint ressemble de près à celui de l’an passé puisque Van Avermaet réussit à distancer une nouvelle fois Peter Sagan.

 

Benoit Jarrier : « On était tous bien placés, notamment Pierre-Luc, Franck et moi, mais la chute collective nous a mis en difficulté. On l’a contourné mais il était difficile de remonter ensuite. Depuis La Provence, j’avais du mal à me remettre en jambes et ça a été le cas en début de course aujourd’hui. Mais plus les kilomètres passaient, plus je me sentais bien. Vers la fin, il a fallu faire face aux bordures dans les monts mais j’étais en forme. Le niveau était élevé aujourd’hui. Sur ce genre de course, il faut toujours être le mieux placé possible. Il faut constamment être vigilant et se replacer sans arrêt. Je suis content de ma course, j’ai eu de bonnes sensations et je pense qu’il était difficile pour moi de faire mieux. Quand le groupe de contre est sorti, je n’étais pas accompagné et c’était difficile pour moi d’attaquer. Je pense être à ma place. »

Florian Vachon : « C’est un bilan positif physiquement, j’étais en forme. Un ennui mécanique est venu noircir le tableau, c’est typique de ce genre de courses, je ne suis pas le seul. Je me sentais bien, les sensations étaient là, j’ai dû redoubler d’efforts après la chute dans la course mais ça allait. Je sais bien que c’est une course difficile et exigeante, j’ai fait de mon mieux, on verra comment se passera la course demain. »

Franck Bonnamour : « Je suis forcément un peu déçu parce que j’ai réussi à bien me placer mais une crevaison m’a fait perdre du terrain, il m’était impossible de remonter. Malgré tout, j’ai pu voir de quoi j’étais capable sur ce genre de compétition où la barre est haute. »

Yvon Caer (directeur sportif) : « On a un brin de malchance, Dan est pris dans la chute et Franck crève au mauvais moment. C’est aussi le jeu des classiques. Je pense que Franck et Florian auraient pu être dans le groupe pour la place de 12. Pour faire une place, il nous manque un peu d’expérience et être encore plus attentif sur les placements. Il ne faut pas oublier que c’est une course World Tour, les coureurs ont tous un très haut niveau. Je suis un peu déçu pour Franck je pense que ce genre de course lui convient bien et qu’il avait une carte à jouer. Demain, la course peut sourire aux sprinteurs, Dan peut nous faire quelque chose. »   

 

FacebookTwitterGoogle+
Place Nom Equipe Temps
1  Greg Van Avermaet BMC Racing Team  4:55:06
2 Peter Sagan  Bora-Hansgrohe  "
3 Sep Vanmarcke  Cannondale-Drapac  "
31 Benoit Jarrier   "
80 Franck Bonnamour   "
100 Florian Vachon   "
104 Boris Vallée   "
110 Maxime Daniel   "
116 Pierre-Luc Périchon   +13'01"
DNF : Erwann Corbel, Dan McLay
Place Nom Equipe Temps
1      
1      
1      
1      
1      
1      
1