Grand Prix La Marseillaise

146 km

Marseille > Marseille

La course d’ouverture de la saison française promettait d’être intense et nos coureurs n’ont pas été déçus. La difficulté s’est ressentie dans le parcours mais également dans le niveau des engagés. Les abandons et problèmes techniques ont eu raison de nombreux coureurs mais notre équipe a tenu le coup. Les tentatives d’échappées se succèdent mais ce n’est qu’à 20 kilomètres de l’arrivée que le groupe final se forme, composé de Maxime Bouet et neuf autres coureurs. Le peloton se dissout peu à peu sous la difficulté des bosses. Le sprint final se lance mais Maxime Bouet peine à ratrapper Arthur Vichot. Il décroche la seconde place, non sans déception.

 

Sébastien Hinault : « On savait que Maxime était très motivé. Il courait à domicile, c’est une motivation supplémentaire. Bien sûr, il y a la déception de la seconde place mais on n’oublie pas qu’il était face à des hommes forts. C’est un très bon signe pour la suite de la saison auquel vient s’ajouter la victoire de Dan sur le Challenge de Majorque. Il a réussi à devancer des coureurs dans le top mondial, c’est très positif. Ce que je retiens surtout est que l’ensemble de l’équipe, sur les deux fronts, a fait un super travail. »

 

Maxime Bouet : « Je suis partagé par la joie et la déception. La joie d’arriver sur le podium d’une course à domicile mais la déception de toucher des doigts la victoire. C’est une erreur de positionnement à un kilomètre de l’arrivée qui m’empêche d’aller chercher la première place. Dix kilomètres plus tôt, j’avais décidé de me mettre dans la roue d’Arthur Vichot mais une attaque dans le final m’a désorienté. J’ai dû lancer mon sprint à 300 mètres de l’arrivée pour être assuré de décrocher un podium. C’est frustrant car on voit la ligne d’arrivée et même si on donne le maximum, la moindre erreur paye. Je garde en tête que j’arrive juste derrière le Champion de France et que j’étais parmi les hommes en forme aujourd’hui. L’équipe m’a aidé tout au long de la course, Armindo et Florian par exemple ont fait un excellent travail pour me placer. Je pense que la victoire de Dan et ma deuxième place aujourd’hui montrent que l’équipe a sa place au Tour de France, nous n’avons pas à rougir face aux équipes World Tour. La saison démarre très bien. »

 

FacebookTwitterGoogle+
Place Nom Equipe Temps
1  Arthur Vichot FDJ 3:45:43
2 Maxime Bouet    "
3  Lilian Calmejane Direct Energie  "
15 Romain Hardy    "
26  Anthony Delaplace   "
27 Arnold Jeannesson   "
50 Florian Vachon   "
55 Brice Feillu   "
74 Armindo Fonseca   "
       
Place Nom Equipe Temps
1      
1      
1      
1      
1      
1      
1