Grand Prix de Wallonie

UCI Europe Tour, cat. 1.1.

De Beaufays à Namur, 198,2 kilomètres.

Le Grand Prix de Wallonie 2015 a souri comme l’édition précédente à notre stagiaire Franck Bonnamour, déjà 18e en 2014. À 20 ans, il a cette fois pris place dans la bonne échappée, décidée à 10 kilomètres de l’arrivée sous l’impulsion de Jan Bakelants, le favori de l’épreuve. Qui emmenait avec lui dix coureurs dont Pinot, Vichot, Molard, Laporte et… Bonnamour. Mais se faisait surprendre par Debusshere, qui attaquait sous la flamme rouge dans la montée de la Citadelle de Namur, lui le sprinter.

Au sommet, Franck Bonnamour prenait la 8e place, grande performance dans un concert aussi relevé. L’équipe Bretagne-Séché Environnement avait été très présente tout au long de la journée. Benoît Jarrier avait ouvert la route pendant plus de 100 kilomètres au sein de l’échappée initiale de cinq coureurs, puis Christophe Laborie s’était retrouvé à l’avant à son tour. Le final très tendu de cette épreuve difficile allait davantage sourire à Franck Bonnamour, souvent à l’aise sous la pluie.

Kevin Ledanois et Florian Vachon démontraient eux-aussi une belle condition, avant de partir aux championnats du monde.

FacebookTwitterGoogle+

Staff

  • Sébastien Hinault
Place Nom Equipe Temps
1 Jens Debusshere  Lotto-Soudal 4h57'37''
2 Bakelants AG2R-La Mondiale à 6''
3 Laporte Cofidis à 7''
4 Bille Vérandas Willems mt
5 Vanendert Lotto-Soudal à 8''
8 Bonnamour à 12''
24 Ledanois à 1'7''
27 Vachon à 1'35''
41 Gérard à 4'45''
77 Bideau à 8'21''
84 R. Feillu à 10'54''
94 Laborie mt
96 Jarrier mt
100 classés.
Place Nom Equipe Temps
1