Jeannesson : « Du plaisir, malgré les larmes »

Arnold Jeannesson est vice champion de France de cyclo-cross

Sur les terres de l’équipe, nos trois coureurs avaient à cœur de défendre la tunique bleu-blanc-rouge, propriété de Francis Mourey la saison passée. Rapidement, le duo, Clément Ventuini et Arnold Jeannesson, a pris le large sur ces championnats de France. C’est alors un duel de costauds qui s’est joué entre les deux hommes. Le coureur de la Cofidis a essayé à plusieurs reprises de distancer notre coureur de Challans mais Arnold Jeannesson a, à chaque fois, trouvé les ressources physiques pour revenir. Après avoir fait une course quasi-parfaite, c’est finalement au sprint qu’Arnold Jeannesson doit s’incliner. John Gadret complète le podium. Francis Mourey est sixème, Kevin Ledanois prend la huitième place.

Arnold Jeannesson : « Je suis déçu, je m’étais préparé pour le titre… cela n ‘a pas payé. Clément Venturini était plus fort que moi, plus fort que nous. Je n’ai pas particulièrement de regret. Je ne veux pas refaire la course. Il m’a attaqué plusieurs fois mais cela ne m’inquiétait pas, je savais que j’allais revenir par contre je ne savais pas comment faire pour le mettre en difficulté. J’attendais la fin de course mais il a couru juste. Je savais qu’il fallait passer le virage en tête pour remporter le sprint, j’ai choisi le mauvais coté, je me suis retrouvé à l’extérieur et c’était fini. Je repars sans le maillot bleu-blanc-rouge, je suis vice-champion de France, je ne venais pas pour ça. Malgré les larmes à l’arrivée, j’ai pris du plaisir. Je reviendrai l’année prochaine. »

Kevin Ledanois : « J’ai loupé mon départ ce qui m’a obligé à produire un effort très tôt dans la course. Je n’avais pas de bonnes sensations sur les deux premiers tours. J’ai essayé de gérer pour ne pas me mettre dans le rouge. Ça s’est débloqué ensuite et j’ai pu rentrer sur le groupe de Francis. Je me suis peut-être « enflammé » en attaquant à un tour de l’arrivée mais je voulais aller chercher la troisième place, il fallait le tenter. A l’arrivée, je suis un peu déçu de faire huitième mais je suis satisfait de ma saison de cyclo-cross. Dès mardi, je prends la direction de l’Espagne pour un stage avec l’équipe, pour bien préparer la saison de route. »

Francis Mourey : « L’équipe était venue ici pour le titre. Arnold Jeannesson prend la deuxième place, on n’est pas passé loin. C’est le sport, on se prépare pour une échéance, on se fixe des objectifs parfois on ne les atteint pas. Ce n’est pas une page qui se tourne, aujourd’hui je joue encore le podium d’un championnat de France, je reviendrai l’année prochaine pour essayer de décrocher un dixième titre. Avant de penser à la saison sur route, il me reste une échéance, les championnats du monde de cyclo-cross dans trois semaines. »

FacebookTwitterGoogle+