Etape 5 : Nouvelle journée à l’avant

Après une journée de contre-la-montre, les coureurs ont repris la route direction le sud sur une étape de presque 200 kilomètres. Sous un temps sec Pierre-Luc Périchon s’est échappé en compagnie de 5 autres coureurs pour passer la journée en tête. Les équipes ont mis en route pour boucher l’écart et donner une nouvelle chance aux sprinteurs. Dan McLay, bloqué dans son sprint se classe 14ème. Romain Hardy est toujours maillot blanc à pois rouge après 5 étapes.

Pierre-Luc Périchon : « Ce matin, j’avais le feu vert pour aller dans l’échappée. Je connaissais bien le début de l’étape. Je savais que je ne perdrais pas plus d’énergie à être échappé qu’à être dans le peloton, du coup j’ai suivi les coups. Notamment ceux d’Axel Domont, le régional de l’étape, je savais qu’il était très motivé. On a eu jusqu’à 7minutes d’avance, on s’est dit qu’il y avait une petite chance de jouer avec le peloton mais ils sont vite revenus à 4’ et on savait qu’on allait être revus. J’ai fait les points des grimpeurs pour protéger le maillot de Romain. Ça peut aussi devenir un objectif si Romain vise le général. J’ai envie de me faire plaisir sur les prochaines étapes et de repartir à l’avant, on verra aussi en fonction des consignes des DS. »

Dan McLay : « Je suis un peu déçu de ne pas réussir à faire un vrai bon sprint sur Paris-Nice. C’est le sport, il faut l’accepter. J’étais bien placé au dernier kilomètre, mais à 500m quand Greipel est passé à gauche, je me suis retrouvé enfermé contre les barrières, c’était impossible de lancer mon sprint correctement, c’est rageant. Je suis allé féliciter André Greipel, il était très fort aujourd’hui. »

Sébastien Hinault (directeur sportif) : « Nous étions encore acteurs de la course aujourd’hui. Pierre-Luc-Périchon dans l’échappé à bien défendu le maillot de Fortuneo-Vital Concept. C’était vraiment bien d’avoir Pierre-Luc à l’avant pour aller chercher les points du grimpeur, pour Romain. L’arrivée n’était pas facile, Dan vient chercher une 14ème place. Il manque ce petit truc pour faire mieux…»

 

FacebookTwitterGoogle+